Quel fromage choisir pour son burger ?

Une meule de fromage avec un morceaux coupée

Ah le fromage, c’est tout de même la quintessence du burger. Difficile de résister devant une tranche de fromage fondant délicatement sur une viande tendre et juteuse. Ce n’est pas pour rien que le hamburger le plus classique s’appelle le cheeseburger. En réalité, le fromage est une caractéristique primordiale de l’ontologie du hamburger (Oui c’est une grande phrase avec des mots compliqués. Je fais ça uniquement pour me la ramener).

Bon, vous n’êtes plus à convaincre, vous avez décidé de mettre une tranche de fromage dans votre hamburger. Mais vous voilà devant un obstacle majeur : le choix immense qui s’offre à vous.

Alors quel fromage choisir pour votre recette ? Suivez le guide.

1 – Le cheddar

De tous les fromages qui ont été invités à faire partie d’un burger, le cheddar doit être le plus courant. Classique parmi les classiques, c’est le fromage le plus utilisé dans les recettes de hamburger.

Et pour cause, son goût légèrement salé, le fait qu’il fonde vite et bien, sa couleur jeune pâle tirant vers l’orange font qu’il s’adapte parfaitement à toutes les formules. Le cheddar sera votre allié le plus fidèle dans toutes vos aventures culinaires.

Si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête pour votre hamburger, le cheddar est fait pour vous.

2 – L’emmental

Des teanches d'emmental crues pour un burger

À première vue, on pourrait se dire que l’emmental à surtout sa place dans un sandwich froid. Ou dans des pâtes avec sa version râpée. Et bien détrompez-vous, l’emmental est parfaitement adapté pour le hamburger.

En fait, c’est surtout parce que l’emmental fond très bien qu’il est parfait pour un burger. Il a également un peu moins de goût que les autres fromages. Ce qui fait qu’il restera discret dans la recette, apportant juste ce qu’il faut de visuel et de texture.

L’emmental sera donc un fromage très utile qui s’adaptera à toutes vos recettes.

3 – Le maasdam

Du maasdam ean tanche pour un burger sur de l'herbe avec un verre de lait

Nommé par rapport à la ville du même nom, le maasdam a à peu près les même caractéristiques que l’emmental. On peut néanmoins noter quelques différences.

Par exemple, le maasdam fond un peu plus vite que l’emmental. Ça peut être pratique si vous faites fondre les fromages directement sur les steaks et que ceux-ci commencent à être trop cuits. Le maasdam a également un peu plus de goût que l’emmental, ce qui rajoute un petit côté salé plutôt agréable.

Il a donc parfaitement sa place à l’intérieur d’un burger.

4 – Le fromage à raclette

Un plateau de fromage à raclette pour un burger

Celui-là se fait plutôt discret en été. Mais alors dès que vient l’hiver, on ne parle plus que de lui. Il est vrai que le fromage à raclette, contrairement a ses confrères, est très saisonnier.

Ah ça, dès qu’arrive l’hiver, on a notre lot de posts sur les raclettes. On ne parle plus que de ça sur tous les réseaux sociaux (trop ?). Mais en même temps, je dois admettre qu’une bonne raclette entre amis lorsque les journées refroidissent, c’est quand même plaisant.

Il est donc tout naturel que l’idée d’un burger à base de raclette germe dans vos esprits passé septembre. Ainsi, le fromage à raclette s’imposera dans vos burgers d’hiver.

C’est donc un fromage très axé sur un thème. Ce sera le centre de votre recette, il faudra prévoir le reste en fonction de cela.

5 – Le cantal

Certes, on trouve surtout le cantal (surtout le cantal vieux) en gros morceaux de fromages, correspondants plus à une dégustation sur plateau. Mais il arrive que l’on puisse trouver ce classique de nos régions en tranches pré-découpées dans les supermarchés.

Et là vous vous dites : « wow wow wow, du cantal dans un burger ? Calme-toi mon petit ». Et bien moi je vous dis que si on peut utiliser le fromage à raclette, on peut utiliser du cantal (et ouais bim!).

En plus, il serait dommage de s’en priver car le cantal fond particulièrement bien, et son goût s’adapte à toutes les viandes. Alors n’hésitez plus et testez-le.

6 – la mimolette

Vous connaissez la mimolette ? Mais si, c’est le fromage tout orange là. Vous l’avez forcément déjà vu.

Et bien figurez-vous qu’il est très bon dans un burger. Il a un goût plus prononcé que l’emmental et cette fameuse couleur orange donne un petit côté original qui peut être assez intéressant.

Il faudra néanmoins faire attention au fait qu’il mettra plus de temps que les autres fromages à fondre. Il faudra donc le mettre très rapidement à cuire si vous voulez le faire fondre directement sur vos steaks.

7 Рle ch̬vre

Un fromage de chèvre pour un burger

Comment parler de fromages sans parler de l’emblématique fromage de chèvre. Le chèvre a déjà fait ses preuves dans le monde de la pizza, mais il est également tout à fait à sa place dans celui du hamburger.

Par contre, n’oubliez pas que le chèvre a un goût très prononcé. Pas de demi-mesure pour le chèvre. Il sera le centre de votre burger ou ne sera pas. Il faut donc bien garder en tête que le thème de votre hamburger, ce sera lui, le chèvre.

8 – la mozzarella

Une boule de mozzarella tranchée pour un burger

La mozzarella, tout comme son homologue le fromage à raclette, est un fromage plutôt saisonnier. Bah oui, la mozzarella ça représente surtout l’été, les salades, le sud, le soleil quoi (oui en effet, la pizza aussi). De ce fait, on la voit plus comme un fromage qui apporte de la fraîcheur et donc loin d’un burger.

Et bien détrompez-vous. N’hésitez pas à essayer la mozzarella, car, en plus d’être délicieuse, votre recette sera originale. Et pour en rajouter encore une couche, c’est le fromage le moins calorique, il sera parfait si vous cherchez une recette un petit peu plus healthy.


Fromages pour burger

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir votre fromage à burger. Si vous souhaitez rester dans le traditionnel, c’est le cheddar qu’il vous faut. Mais si vous vous sentez l’âme un peu aventureuse, alors tout un monde s’ouvre à vous. Emmental, raclette, mimolette, chèvre… Le choix est vaste et la variété des recettes possibles incommensurables.

N’hésitez pas à tous les goûter, voire même, à en tester d’autres. C’est en cuisinant que l’on devient cuisinier 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *