Steak de tartare de saumon

Un steak de tartare de saumon mariné dans le citron avec des câpres et de l'aneth

Je sais que vous aimez tous le saumon. Mais si, ne faites pas semblant. Je sais bien que, de tous les poissons, le saumon est le plus populaire. Et les façons de le manger sont nombreuses : fumé, bouilli, grillé etc. Il y en a pour tous les goûts.

Nous allons ici nous attarder sur une cuisson très simple, à savoir : pas de cuisson du tout 😮. Oui, nous allons me manger en tartare, c’est à dire cru (je précise au cas où, ne le prenez pas mal ceux qui savent déjà ce que ça veut dire).

Et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, on va lui donner une forme de steak. Il sera donc parfaitement adapté pour vos recettes de burgers (ou toute autre recette d’ailleurs).

Ah oui, une chose importante avant de commencer : quand on mange du poisson cru, il est très important de le congeler avant de le consommer. Cela permet de tuer les parasites qui pourraient être présents à l’intérieur du poisson. Ne vous inquiétez pas ça reste tout aussi délicieux.

Ingrédients pour 1 steak

  • 150 de saumon cru
  • 10 g de câpres
  • 1 demie échalote
  • Le jus d’un demi citron
  • De l’aneth

Préparation

Votre poisson vient de finir de décongeler ? Bien, on va pouvoir commencer. Prenez votre saumon et coupez-le en fins morceaux avec un couteau (vous pouvez le faire au robot mais faites attention à ne pas le réduire en purée).

Mettez vos morceaux de saumon dans un saladier et versez le jus de citron. Laissez le tout mariner au frais 2 à 3 heures.

Pendant ce temps, mettez dans un mixeur l’échalote, les câpres et l’aneth et coupez-les très finement (il doit rester des morceaux).

Sortez votre saumon du frigo et ajoutez l’échalote, les câpres et l’aneth. À ce stade, votre tartare est prêt, vous pouvez le manger directement.

Si vous voulez lui donner une forme de steak, mettez votre tartare dans un emporte-pièce d’au moins 6 cm de diamètre (si vous voulez que ce soit plus petit, vous pouvez en prendre un avec un diamètre moins grand. Vous faites ce que vous voulez après tout).

Voilà, c’est prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *